Le confinement : une expérience de vie.

pexels-photo-2388922_Fotor
Crédit photo : Pexels.com

 

Mise à jour le 21 mai 2020,

SAUVER DES VIES ? PAS PLUS SIMPLE : RESTE CHEZ TOI ! ♡

→ Sorry pour cette entrée, mais je pense qu’il est important de le répéter partout, jusqu’à en saouler certains… Mais c’est beaucoup trop important que tout le monde joue le jeu !


 

Hello à tous,

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article. Eh oui, forcément, c’est à mon tour de parler de la situation : notre confinement. Je vais être honnête avec vous, je n’ai pas à me plaindre : je vis dans une maison avec un jardin, à la campagne en face des champs. J’ai un chien (⚠️ qui ne risque pas de me refiler le coronavirus, donc je prends soin de lui comme il prend soin de moi : cela ne sert à rien de vous débarrasser de vos animaux de compagnie ⚠️) avec qui je peux faire des balades.

J’ai mis du temps à me décider à écrire un article sur la situation parce que je ne savais pas trop comment aborder le sujet. On en entend tous les jours parler, il y a déjà des milliers d’articles qui ont été écrits à ce sujet… donc je n’étais pas certaine de trouver une utilité à en écrire un. Et puis, finalement, je me suis dit : « pourquoi ne pas écrire cet article avant tout pour toi, et en faire profité aux plus intéressés/curieux ? » J’ai vu pas mal de personnes tenir une sorte de « journal de bord » afin de garder une trace écrite de ce confinement qui est une vraie expérience de vie. Je le vois vraiment comme ça : ce n’est pas une situation agréable, ni confortable, mais c’est une difficulté que nous allons essayer de surmonter « ensemble » et à laquelle on en sortira changés. Comme un certain « Ploum » du site ploum.net l’a dit dans un récent article datant du 16 mars dernier : « Rien ne sera jamais plus comme avant…« … je vous partage des petits extraits ?


 

« Il y’aura un avant et un après Coronavirus

Quel moment étrange sommes-nous en train de vivre ? Une brève page d’humanité que nous vivons individuellement, confinés, et à l’échelle de la planète, connectés.

Depuis quelques jours, nous ne sortons plus de chez nous sauf pour prendre l’air, nous balader tout en saluant les passants du plus loin que nous puissions. Nous restons à la maison. Plus de réunion, plus de rendez-vous. Les enfants ne vont plus à l’école. Un week-end comme un autre. Mais un week-end qui va durer des semaines, un mois, peut-être plus.

(…)

À ceux qui parlent de catastrophisme, de paranoïa, je ne peux répondre que « quel est le coût d’avoir tort ? ». Est-il préférable de prendre trop de mesures pour une maladie bénigne ou, au contraire, de sous-estimer un fléau mortel ? Nous ne saurons jamais si nous en avons fait trop, mais nous pourrions regretter toute notre vie de ne pas en avoir fait assez.

Quoi qu’il en soit, la rapidité de réaction de l’humanité me convainc que rien ne sera plus jamais comme avant.

(…) Faire du télétravail et des téléconférences se révèle soudainement possible même chez les plus réfractaires. Quelques vieillards cacochymes qui toussent ont enfin réussi là où 20 années de réunions mondiales au sommet ont échoué : réduire la production mondiale de CO2 et de NO2.

(…)

Certains métiers trop souvent oubliés seront enfin remis à l’honneur: personnel soignant, éboueurs, livreurs, postiers … On découvrira à quel point se passer d’enseignants, de restaurateurs et de personnel d’entretien est éprouvant. Peut-être aurons-nous appris, contraints et forcés, à vivre avec notre famille, à adopter un horaire et un mode de vie imposé par nos proches plutôt que par un patron obsédé de la pointeuse.

(…) Nous réaliserons que lorsque nos enfants nous accuseront de n’avoir rien fait pour le réchauffement climatique et que nous leur répondrons que c’était impossible, ils nous pointeront du doigt en disant : « Pourtant, en 2020, vous l’avez fait pour le Coronavirus ! ».

Nous attendons tous, avachis dans nos salons, le retour à la vie normale. Une vie normale qui ne reviendra plus, qui sera à jamais différente.

(…)

Nous ne pourrons également plus nous empêcher de réaliser que nous vivons avec nos proches, que nous les aimons et que, l’immense majorité du temps de notre vie, nous ne faisons que les croiser dans la cuisine et la salle de bain. Nous réaliserons enfin que ceux à qui nous tenons ne sont pas éternels, que nous les avons appelés plusieurs fois pendant la quarantaine alors que cela faisait peut-être 3 semaines, 6 mois ou 1 an que nous n’avions plus le temps de leur parler.

(…) À quelles futilités consacrons-nous notre énergie, notre temps, notre vie ? Il sera désormais impossible de ne plus se poser la question.

Rien ne sera jamais plus comme avant. »


 

Si vous souhaitez lire le texte en entier, il suffit de cliquer sur le lien que j’ai collé au titre. Je vous ai mis en gras le paragraphe que je trouvais le plus intéressant : celui qui parle des personnes auxquelles nous tenons mais pour qui nous ne consacrons pas toujours assez de temps. Personnellement, je m’en rends compte avec ma grand-mère : je ne l’appelle plus très souvent. Lorsque j’étais plus jeune, je l’appelais presque tous les soirs et avec le temps, les appels se sont fait de plus en plus rares. C’est la même chose avec mes parents, on ne fait jamais d’activités en famille… et maintenant qu’on est tous confinés, on prend le temps de parler, d’échanger et de faire des choses en famille.

C’est également une période où on se retrouve un peu face à nous-même : avec nos peurs, nos faiblesses… on n’a plus le temps de se bourrer le crâne avec des futilités et de fuir certaines vérités et réalités. Désormais, la « course contre le montre » a laissé place à des moments de réflexions et de remises en question. Notre rythme de vie a été bouleversé par un événement que personne n’avait prévu (en tout cas, pas de cette ampleur). On doit trouver de nouvelles choses qui vont occuper nos journées : rangements, pâtisseries, jeux de société, promenades, etc.

Ce début d’article est long, parce que j’avais envie de l’introduire « convenablement ». Je vous propose à présent de rentrer dans la vif du sujet : je vais vous écrire des bilans hebdomadaires où je vous partagerai mon état d’esprit durant la semaine passée et les activités que j’ai faites. Je ne pense pas aborder autre chose : je souhaite que cet article soit clair et concis et qu’il retrace mon expérience de confinement. Cela vous permettra également d’avoir des idées d’activités, même si je suis certaine que vous n’avez pas besoin de moi pour trouver des choses pour vous occuper haha ! Let’s go ?

 

– BILAN : SEMAINE 1 –

Personnellement, mon confinement a commencé le jeudi 12 mars, vers 15-16 heures. J’étais à la bibliothèque de mon école avec une amie de cours, nous étions en train de travailler sur notre TFE (Travail de Fin d’Etudes) et notre rapport de stage. D’un coup, mon amie m’a appelé pour me montrer l’écran de son téléphone qui montrait un mail envoyé par l’école : les bâtiments seraient fermés à partir du vendredi 13 mars et les cours étaient par conséquent tous annulés. A ce moment-là, je ne réalisais pas encore tout ce que cela allait impliquer (présentations orales reportées/annulées, travaux écrits sans ressources bibliographiques mis à notre disposition, organisation des cours chamboulés, etc.). Mon amie était en panique. De mon côté, j’ai continué à travailler normalement sur mon rapport de stage jusqu’à ce qu’on prenne le train vers 17h00.

Une fois assise dans le train (et plus occupée par mes travaux écrits), j’ai commencé à tout doucement réalisé la merdouille dans laquelle nous étions. J’ai gardé mon calme jusqu’au week-end, mais très rapidement, j’ai commencé à stresser. J’ai compris dimanche, à la fin du week-end, que le lendemain je n’allais pas aller en cours jusque fin du mois d’avril. J’ai ressenti un gros vide dans ma tête, qu’allaient devenir mes journées durant les prochaines semaines ? J’ai également compris que la motivation d’aller travailler à la bibliothèque venait du fait que j’y allais avec des copines de cours. Maintenant que nous étions tous et toutes confiné(e)s chez nous, comment trouver la motivation de rejoindre notre bureau et d’aller pianoter sur notre ordinateur ? C’est dimanche, il y a pile une semaine, que j’ai réalisé ce qu’impliquait ce confinement : plus voir mon frère, sa femme et mon neveu ; plus voir mes camarades de cours ; rester « enfermée » chez moi (même si j’ai conscience que les personnes habitant en ville doivent souffrir encore plus de la situation) ; connaitre des brefs moments d’ennuis que j’essaye tant bien que mal de combler en me trouvant de petites occupations, etc. etc. etc.

Aujourd’hui, cela fait une semaine que je me sens vraiment en confinement : je vais être honnête avec vous, malgré les nombreuses activités que j’ai faites durant cette semaine, j’ai trouvé cette semaine très longue. Hier, lorsque j’ai lu que cela faisait une semaine que les mesures de confinement avaient été prises, je n’ai pas voulu y croire. Pour moi, cela faisait au moins 2 semaines qu’on était confinés… cela ne fait que 7 jours qu’on était enfermés chez nous. Une fois de plus, j’ai conscience de la chance que j’ai d’habiter à la campagne, mais cela ne m’empêche pas d’endurer ce confinement. Je n’ai pas eu de moments de « dépression »… c’est déjà ça. Mais, je me rends compte que je n’ai pas beaucoup d’idées de comment passer mes journées chez moi et je trouve très vite en rond haha ! Si vous avez des idées, n’hésitez pas à me les partager ♡

***

Je vous propose, à présent, de vous lister les activités que j’ai faites cette semaine :

  1. Rangement : j’ai fait du tri dans mes vêtements, j’ai rangé ma chambre et j’ai rangé mes jeux de société.
  2. Jeux de société : j’ai joué au Rummikub avec mon père et au Scrabble avec mes parents.
  3. Jeux : j’ai commencé le jeu Safari (casses-têtes).
  4. Vidéos conférences : j’ai fait une vidéo conférence avec mon promoteur de mémoire (TFE), j’ai fait des vidéos conférences avec des amies, j’ai fait une vidéo conférence avec ma grand-mère et j’ai fait des vidéos conférences avec mon frère, sa femme et mon neveu.
  5. Pâtisseries : j’ai fait des cookies et un crumble aux pommes
  6. J’ai pris soin de mes plantes.
  7. J’ai fait des promenades dans les champs avec mes parents et mon chien.
  8. J’ai dessiné.
  9. J’ai travaillé pour l’école.
  10. J’ai regardé la série Elite, saison 3 sur Netflix.
  11. J’ai profité des rayons de soleil sur ma terrasse.
  12. J’ai avancé dans mes recherche pour mon Master.

 

 

– BILAN : SEMAINE 2 –

Hello à tous,

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour mettre à jour cet article ! Très honnêtement, ce n’avait pas spécialement envie de remplir mon blog d’articles sur le Coronavirus, j’avais vraiment envie de regrouper l’évolution de mon état d’esprit au fil des semaines qui passent. Cette fois-ci, cela va être un peu plus bref, puisque je vais directement aller droit au but haha !

Le début de la semaine dernière a été très compliquée, je me sentais vraiment pas bien. J’avais l’impression d’être en dépression pendant un jour (donc, je n’étais pas en dépression, mais juste en état de choc/stress/angoisse) : je venais de lire que les Universités de Wallonie avaient pris la décision (comme les Universités de Flandre l’avaient décidé quelques jours plus tôt) de fermer les portes jusqu’au 30 juin et de continuer l’intégralité des cours du quadrimestre 2 en ligne… Je ne sais pas très bien ce qu’il s’est passé, j’avais envie de pleurer, je n’avais plus envie de rien faire, je me sentais en même temps vide et lourde, j’avais vraiment l’impression que j’allais rester dans cet état pendant plusieurs jours. Finalement, le lendemain (lundi ou mardi), je me sentais encore mal et ça m’énervait un peu parce que je sentais que je « perdais » mon temps à « ne rien faire » et à « endurer » ce confinement… J’ai donc décidé de me consacrer toute la journée à l’écriture de mon rapport de stage et à avancer le plus possible (puisque j’avais une deadline et qu’elle approchait tout doucement). Après avoir bien avancé dans l’écriture de mon rapport de stage, je me suis sentie mieux : j’étais fière de moi et j’avais un sentiment de soulagement de me dire que, bientôt, ce serait une chose à laquelle je ne devrais plus penser. C’est comme ça que j’ai compris que ma tête était juste (trop) surchargée par tout un tas de tracas et qu’il fallait que je la soulage en faisant du tri et en éliminent les éléments parasites. Au fil de la semaine, je me suis sentie mieux et samedi soir vers 22h00, je venais de terminer la relecture de mon rapport de stage (structure, orthographe, et tout le tralala) et j’ai senti tout mon corps respirer et relâcher la tension des derniers jours : mon rapport de stage était terminé. Il me suffisait juste de rajouter les annexes qui allaient me prendre 30 minutes, le lendemain, à tout casser !

Voilà un petit peu mon état d’esprit de la semaine : très mal le premier jour, ensuite mieux parce que j’ai fait des choses qui m’ont fait du bien et finalement beaucoup mieux parce que j’avais enfin achevé un gros travail pour l’école et que je pouvais enfin me consacrer à mon autre gros travail (mon TFE : travail de fin d’étude). Concernant le confinement, j’essaye d’y penser le moins possible et de me concentrer sur mon bien-être personnel. Je dois être honnête avec vous, ces derniers jours, je n’y ai vraiment pas beaucoup pensé : ce sont les autres autour de moi qui, en général, abordent le sujet. De mon coté, j’ai décidé de me décharger de tout le poids mental que pouvait me procurer le coronavirus pour le remplir d’autres choses. De toute façon, cela ne servait à rien que je panique… tout ce que je peux faire pour le moment, c’est rester chez moi. Cela ne servait à rien que je me torture l’esprit, cela ne changerait quand même pas la situation haha ! On passe aux activités de cette semaine ? ♡

***

Je vous propose, à présent, de vous lister les activités que j’ai faites cette semaine :

  1. Rangement : j’ai décidé, sur un coup de tête, de redécorer la bibliothèque de ma chambre et j’en ai profiter pour ranger encore un peu mes armoires (ce n’est jamais assez bien haha… il y a toujours quelque chose à faire et à refaire !).
  2. Jeux : j’ai arrêté le jeu « Safari » pour le moment, mais j’ai retrouvé ma Nintendo DS et ma GameBoy. Pour le moment, j’ai juste rejoué à quelques jeux de ma Nintendo et ça m’a fait un bien fou !
  3. Vidéos conférences : J’ai fait une vidéo conférence avec une amie, j’ai fait une vidéo conférence avec ma grand-mère et j’ai fait des vidéos conférences avec mon frère, sa femme et mon neveu. J’ai également fait ma première vidéo conférence (cours en ligne) avec un professeur et des camardes de cours : c’était très spécial… je jouais à Cookie Clicker en même temps haha !
  4. J’ai pris soin de mes plantes.
  5. J’ai fait des promenades dans les champs avec mes parents et mon chien.
  6. J’ai travaillé pour l’école.
  7. J’ai terminé de regarder le film « Tous nos jours parfaits » sur Netflix et j’ai commencé à regarder les premier épisode de la série-feuilleton « Demain nous appartient » sur Auvio.
  8. J’ai profité des rayons de soleil sur ma terrasse.
  9. J’ai commencé à partager sur le blog, mon histoire « L’illusion du regard« 
  10. Je me suis inscrite à des cours gratuits proposés par l’UCL et MOOC’s (mais je ne les ai pas encore commencés).
  11. J’ai avancé dans mes recherche pour mon Master.

 

– BILAN : SEMAINE 3 –

Hello tout le monde,

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour continuer l’écriture de cet article ! Tout d’abord, j’espère que vous allez bien et que vos proches se portent bien.

Cette troisième semaine s’est très bien passée pour moi : en résumé, je n’ai pas vu le temps passer (très sérieusement). J’ai l’impression de commencer à trouver un équilibre qui me permet de ne plus du tout subir le confinement et même d’en profiter pour faire plein de choses. Très honnêtement, j’étais dans un bon mood et j’avais l’impression de rentabiliser mon temps (sans pour autant trop pousser et me perdre dans le travail). En fait, je n’ai pas énormément de choses à vous expliquer parce que je n’ai pas pris le temps de réfléchir ou de me poser des questions. Comme je vous l’ai expliqué la semaine dernière, j’ai vraiment décidé de prendre de la distance avec le Coronavirus (je sais, c’est important de s’en préoccuper et de rester informer, mais j’ai peur que si je commence à y prêter attention, je n’arrive pas à gérer mes émotions et que j’en fasse directement une priorité). L’air de rien, j’ai quand même pas mal de choses à penser avec mes cours, donc j’ai vraiment décidé de vivre au jour le jour et de profiter de toutes les occasions possibles pour profiter un maximum.

Cette semaine, si je devais la résumer en une phrase : « phase de ma partie pratique de mon TFE activée ». En gros, j’ai eu le feu vert de ma promotrice pour commencer à chercher des personnes qui seraient d’accord de me consacrer du temps pour faire un entretien avec moi. Il y a 5 personnes qui se sont proposées, ce qui est largement assez. Je suis super contente et je vais pouvoir faire mes entretiens cette semaine (je commence demain) et retranscrire dans un document ce qui aura été dit la semaine prochaine. Je profite de ces 2 semaines de vacances de Pâques pour travailler une grosse partie de ma partie pratique et continuer ma partie théorie (si vous voulez, je peux consacrer un article sur mon travail de fin d’étude pour vous expliquer un petit peu cette « folle » aventure que je suis en train de vivre haha). En parlant de vacances, je souhaitais vous faire part d’une décision : je vais être très occupée durant ces 2 prochaines semaines et je vais être incapable de vous partager les prochains chapitres de mon histoire « L’illusion du regard« … Ce week-end, j’étais censée avancer dans la correction et je me suis rendue compte avec mon TFE qui prend tout mon temps ces derniers jours, je n’avais même pas eu la possibilité de corriger 1 chapitre. Je préfère donc m’ôter cette charge et me concentrer sur le plus important : mes études (et mon bien-être). On se donne donc rendez-vous sans faute le lundi 20 avril !

On passe aux activités de cette semaine ? ♡

***

Je vous propose, à présent, de vous lister les activités que j’ai faites cette semaine :

  1. Vidéos conférences : J’ai fait des vidéos conférences avec mon frère, sa femme et mon neveu. J’ai également fait une vidéo-conférence (cours en ligne) avec un professeur et des camardes de cours : c’était beaucoup trop mignon, parce qu’elle voulait surtout nous rassurer et prendre de nos nouvelles. J’ai aussi fait une vidéo-conférence avec des coupines de psycho et une vidéo-conférence avec une de mes meilleures coupine ever ! ♡
  2. J’ai pris soin de mes plantes : ce n’est pas entièrement vrai, j’ai juste constaté que mon manguier recommençait à pousser et à faire des feuilles (so happy !).
  3. J’ai fait des promenades dans les champs avec mes parents. (on a laissé tomber les promenades avec mon chien : il n’aime pas se balader, il préfère le radiateur et dormir.
  4. J’ai travaillé pour l’école : j’ai beaucoup travaillé pour l’école. J’ai notamment (comme je vous l’ai expliqué) travaillé pour la partie pratique de mon TFE : grille d’entretien, annonce à poster sur les réseaux, consentement éclairé pour le participant, etc. Mais j’ai également un petit peu avancé dans la partie théorique et j’ai commencé à lire un livre que je terminerai certainement cette semaine. Et j’ai également travaillé pour un autre cours où je dois écrire 10 synthèses et j’ai ai écrite 3 (c’est un bon début).
  5. J’ai continué à regarder les épisodes de la série-feuilleton « Demain nous appartient » sur Auvio, j’ai commencé à regarder le manga « Sword Art Online » et j’ai également commencé la saison 4 de la série « La Casa de Papel ».
  6. J’ai profité des rayons de soleil sur ma terrasse : surtout hier (dimanche) où j’ai passé mon après-midi sur la terrasse à lire mon livre pour l’écriture de mon TFE.
  7. J’ai continué à partager sur le blog, mon histoire « L’illusion du regard« 
  8. Je me suis inscrite à une formation sur le stress et après avoir passé un petit test, j’ai reçu un petit certificat (ce n’était pas un cours de dingue, mais c’était amusant) et j’ai continué de suivre mon cours de psychologie sociale (en anglais) (à moins que je n’ai commencé lundi et que je ne vous en ai pas encore parlé). En tout cas, c’est un cours très intéressant, mais qui prend beaucoup de temps. Par contre, je n’ai toujours pas commencé mes cours proposés par l’UCL et MOOC’s. J’ai à peine commencé le cours « Pensée critique », mais je n’ai pas encore ouvert le cours « Psychologie de la négociation » haha !

 

– BILAN : SEMAINE 4 –

Hello à tous,

J’espère que vous allez bien. Et bien voilà, cela fait plus d’un mois que je suis confinée (et bientôt un mois que le confinement à été officiellement mis en place). Mes cheveux poussent, mes ongles poussent également (aujourd’hui, c’était la 4ème fois que je changeais de vernis… je sais, ma vie est très intéressante haha).

Enfin, trêve de plaisanteries, cette semaine s’est globalement bien passée, hormis une grosse baisse de morale vendredi et samedi dernier. Cette semaine a été plus ou moins productive, j’ai passé 4 entretiens sur 5 pour l’écriture de mon TFE et je me suis mise à la broderie (oui-oui, vous avez bien lu). Lundi et mardi dernier, je me suis enfermée dans ma chambre dans l’espoir de pouvoir enchainer entretien et puis retranscription de l’entretien, avant de faire un autre entretien. Mais j’ai abandonné l’idée mercredi, en voyant que cela me prenait toute ma journée et que je ne profitais pas du beau soleil qu’il y avait à l’extérieur.

Je me suis donc résolue à « lâcher prise » (vous savez, cette chose qu’on a un peu tous du mal à faire) et je me suis mise à broder sur la terrasse. Eh bien, pour tout vous dire, cela m’a fait un bien fou : non seulement, je n’avais pas l’impression de perdre mon temps parce qu’à la fin de la journée j’arrivais à un résultat satisfaisant pour mes broderies, mais en plus mon corps et mon esprit m’ont mille fois remercié de les avoir bien traités.

Par exemple, aujourd’hui, je n’ai pas brodé, je n’ai pas non plus beaucoup travaillé pour mes études, et ce soir je ne suis pas satisfaite de ma journée. Comme quoi, il y a moyen de lâcher prise et de passer du bon temps, sans pour autant rester avachi sur son lit à regarder des vidéos toute la journée sur YouTube (c’est un peu près ce que j’ai fait… Le matin, j’ai travaillé pour mes cours, début d’après-midi j’ai regardé de vidéos sur YouTube qui ne m’ont rien apprises et j’ai fini ma journée en regardant « Raiponce »… j’étais contente et en même temps, je me suis dit que j’aurais pu choisir un meilleur moment pour le faire). Bref, la seule chose dont je serai satisfaite aujourd’hui, c’est de m’être finalement décidée à mettre cette article à jour (même si il est très tard pour écrire et poster haha).

Enfin bref, je dirais que le mot d’ordre du confinement : lâcher prise et accepter que la situation nous échappe légèrement. Cela permet de mieux rebondir après.

Très honnêtement, ça ne me serait jamais venu à l’idée de faire de la broderie. OH, et j’allais oublier la meilleure partie de cette semaine : j’ai fait une « marshmallow party » dans le fond de mon jardin. Comme je vous l’ai dit, j’ai la chance de vivre à la campagne et en plus de cela, j’ai la chance d’avoir une jardin (vraiment, sachez-le, j’ai conscience de ma chance). Et donc, c’est un peu parti d’un délire avec mon père : un après-midi (lundi dernier je pense), je devais passer une commande sur Amazon (pour acheter des livres pour mon TFE) et j’ai dit pour rigoler à mon père que j’avais envie d’acheter quelque chose de « gag ». Très rapidement, je dis à mon père sur le ton de la plaisanterie « oh, je vais acheter une tente pour camper dans le jardin »… et vous voyez la suite venir, je me suis très vite mise en tête que j’allais faire un petit feu et me griller du marshmallow haha ! (et finalement, je n’ai jamais fait de commande sur Amazon…). Après plusieurs jours à remettre le moment à plus tard, j’ai fini par griller des marshmallow samedi soir aux alentours de 21h00… C’était un réel moment de bonheur et un vrai plaisir gustatif parce que ça faisait facilement 8-10 ans que je n’avais plus mangé de marshmallow et j’ai dû griller 2 fois des marshmallow dans ma vie… donc beaucoup trop heureuse à ce moment-là. Franchement, je ne regrette absolument pas de l’avoir fait (les gens rigolent de mon idée, mais je sais qu’en vrai ils se sont dit « pas bête »… « il fallait le faire »). Au pire, c’était un petit délire qui m’a procuré du bonheur et personne ne pourra me retirer cette satisfaction d’avoir été jusqu’au bout de mon idée ♡

Enfin, bref… je parle beaucoup trop. Je suis vraiment désolée de ne pas être plus présente sur le blog, je pense que je profite de ce confinement pour me mettre en « pause » et prendre le temps de faire toutes ces choses que je remettais à plus tard (notamment regarder les derniers Walt Disney). Je vais essayer de prendre le temps cette semaine de me balader un peu sur la blogosphère pour vous lire, mais je ne suis pas certaine de poster quelque chose. Mon esprit est tellement occupée par d’autres choses que j’ai envie de faire… et pour une fois, je me laisse tentée héhé !

Passons aux activités ♡

***

Je vous propose, à présent, de vous lister les activités que j’ai faites cette semaine :

  1. Vidéo-conférences : J’ai fait des vidéo-conférences avec mon frère, sa femme et mon neveu. J’ai également fait une vidéo-conférence avec une coupine de psycho et j’ai finalement fait 4 vidéo-conférences pour mes entretiens pour mon TFE (c’était vraiment super intéressant).
  2. J’ai fait une promenade dans les champs avec mes parents.
  3. J’ai travaillé pour l’école : j’ai pas mal travaillé pour l’école. J’ai (je me répète un peu trop) fait des entretiens pour l’écriture de mon TFE, je n’ai pas terminé mon livre comme je vous l’avais dit la semaine dernière haha et j’ai commencé à travailler pour un travail écrit à faire en groupe de 4 (je suis en retard, les 3 autres personnes avec qui je fais le travail ont déjà presque terminé leurs parties haha… « oups/ sorry not sorry »).
  4. J’ai continué à regarder les épisodes de la série-feuilleton « Demain nous appartient » sur Auvio et j’ai terminé la saison 4 de la série « La Casa de Papel ». Concernant les films, j’ai fait une « movie party » avec deux copines et nous avons regardé « I still Believe » en s’envoyant des messages en même temps. Sinon, j’ai regardé les Walt Disney suivants : « Vaiana », « La reine des neiges 2 » et « Raiponce »… j’avais besoin de prendre le temps de les regarder (même si Raiponce, c’est la 3ème fois que je le regarde).
  5. Je me suis mise à la broderie (comme je vous l’ai expliqué ci-dessus). Je me suis mise en tête de customiser ma veste en jean et de la remplir de plein de motifs différents. Finalement, dimanche (hier) je me suis amusée à customiser l’arrière d’un t-shirt gris et j’ai brodé un dessin d’Elio (tiré du film « Call me by your name ») et à la fin de la journée, j’étais super fière du résultat.
  6. J’ai profité des rayons de soleil sur ma terrasse : surtout vendredi, samedi et dimanche où j’ai passé mes journées à broder.

 

– BILAN : SEMAINE 5 & SEMAINE 6 –

Hello à tous,

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui. Je n’arrive pas à croire que j’ai manqué la semaine 5… Le temps passe si vite ces dernières semaines. J’ai du mal à m’imaginer que ça fait déjà 1 mois 1/2 qu’on est tous confinés, c’est de la folie !

Alors, je reviens avec quelques nouvelles : je ne sais pas très bien pourquoi j’ai loupé le « rendez-vous » la semaine dernière et je ne vous ai pas mis cet article à jour… Pourtant, c’était la fin des vacances de Pâques (même si en terme de journée, cela ne changeait pas, me situer par rapport à ce congé me permettait d’organiser mon travail pour l’école). Je me souviens que j’avais décidé d’y aller « molo » durant les vacances et de simplement me consacrer à mes entretiens pour la partie pratique de mon travail de fin d’année (promis, je vous ferai un article dessus dès que j’en aurai le temps). A ce moment-là, je n’étais pas spécialement dans le rush, donc je ne sais pas ce qu’il s’est passé (on ne le saura jamais haha). Enfin, depuis la rentrée (lundi 20 avril), je me suis vraiment mise à travailler sur mon TFE parce que je me suis rendue compte qu’il me restait encore beaucoup à faire pour ma partie théorique (horreur… ça m’a pris un temps de fou pour me replonger dans la théorie). Enfin, j’ai repris un bon rythme et mes chapitres se complètes de jour en jour (et ça fait plaisir).

(Grosse parenthèse : je crois savoir pourquoi j’ai loupé le rendez-vous la semaine dernière (oui, ça me travaille, je n’aime pas ne pas savoir et ne pas comprendre le « pourquoi du comment » haha). En fait, j’avais un travail de groupe à rendre pour le lundi 20 avril et je me souviens qu’avec les autres filles, on a eu beaucoup de choses à faire au denier moment (tout simplement parce qu’on s’y est prise un peu tard à cause de nos travaux individuels qu’on devait gérer sur le côté). Enfin bref, il me semble que c’est pour cette raison que je n’ai pas mis l’article à jour, parce que je concentrais tout mon temps sur ce travail. A mon avis, je n’ai pas du voir le temps passer et comme je vous l’ai expliquer, à partir de lundi, j’ai été très occupée).

ENFIN. bref haha, cela fait une semaine que je me suis replongée très sérieusement dans mon travail de fin d’études : je suis heureuse parce que c’est une sujet que j’aime (encore heureux, c’est moi qui l’ai choisi) et je suis en même temps extrêmement stressée (non, je ne fais pas ma « drama queen », c’est vraiment compliqué haha) parce qu’il me reste encore tellement de choses à penser, à écrire et à corriger !! (les points d’exclamations étaient de rigueur). Cela faisait 6 jours que je travaillais sans y trouver un réel plaisir et puis, hier et aujourd’hui ont été 2 jours de folie (comme je n’en avais plus vécu depuis longtemps) : hier matin, comme d’habitude, j’étais en train de lire des articles pour mon TFE et puis, soudainement, j’ai vu que j’avais reçu un mail sur ma boite mail de l’école. J’étais persuadée que c’était ma superviseuse (professeur en charge de mon stage d’études) qui me contactait pour fixer un rendez-vous TEAMS (Skype, WhatsApp, FaceTime, etc) pour ma défense de stage (parce qu’il y a la défense de mémoire et puis, chez nous, il y a la défense de stage haha). Et là, je me rends compte que ce n’était absolument pas elle… c’était une personne que j’avais contactée plusieurs semaines plus tôt pour faire un entretien avec elle. Pour la petite histoire, c’est une personne qui a vécu du harcèlement scolaire (sujet de mon TFE), qui a fait une tentative de suicide, mais qui a survécu. Désormais, elle tente de se reconstruire petit à petit, et j’avais à coeur de faire un entretien avec cette personne parce que son histoire est très riche et que j’aborde la reconstruction dans mon travail. Je vous en parlerai certainement plus en détails dans un futur article que je consacrerai à l’écriture de mon TFE. Mais c’était une personne que j’avais en tête depuis l’année dernière et j’étais persuadée que cela ne se ferait pas. Du coup, hier matin, quand j’ai vu sa réponse positive, je ne savais plus où me mettre : j’étais sur-excitée et sur-stressée à la fois haha ! On a convenu d’un rendez-vous aujourd’hui et ce soir, je peux vous dire que ce projet qui me tenait à coeur à pu se faire. Je n’arrive toujours pas à croire que j’ai pu faire un entretien avec cette personne. Vous comprenez que j’ai passée ma soirée d’hier et ma matinée à préparer cet entretien… Tout s’est super bien passé. Cela m’a carrément reboostée pour mon mémoire, parce que comme je vous l’ai dit plus haut, cela faisait quelques jours que je n’éprouvais pas de plaisir dans ce que je faisais (chose super frustrante). Voilà en gros, les nouvelles de ces deux dernières semaines… L’air de rien, elles ont été pas mal consacrées au travail pour l’école. D’ailleurs, pour les belges qui me lise : aujourd’hui était une date important… nous avons reçu les modalités de nos examens. Je vous avouerais que je n’ai pas encore ouvert le document (je vais le faire maintenant). Je souhaite beaucoup de courage à tous les étudiants (à tout le monde bien évidemment, mais je m’adresse aux étudiants parce qu’aujourd’hui était dédié en quelques sorte aux étudiants hihi). Voilà voilà… AH, et j’allais oublier : après une petite période de stress, j’ai enfin reçu une date pour faire ma défense de stage. J’ai crû à un moment que ma superviseuse allait m’envoyer un mail pour me dire que mon rapport était à refaire (oui, il ne faut pas être dans ma tête dans cette période un peu de stress… je suis une personne stressée). Et vous, quelles nouvelles ? ♡

***

Je vous propose, à présent, de vous lister les activités que j’ai faites ces deux dernières semaines :

  1. Vidéo-conférences : J’ai fait des vidéo-conférences avec mon frère, sa femme et mon neveu. J’ai également fait des vidéo-conférences avec mes coupines de psycho. J’ai aussi fait une vidéo-conférence avec ma grand-mère (qui s’est retrouvée à l’hôpital parce qu’elle s’est cassée le col du fémur en tombant dans sa maison de repos et elle a dû se faire opérer. Nous l’avons donc appelée pour prendre de ses nouvelles et aujourd’hui, ce matin, elle est retournée à la maison de repos et elle va beaucoup mieux) et j’ai finalement fait 2 vidéo-conférences pour mes entretiens pour mon TFE… Je crois que je vais m’arrêter à 6 participants (parce ce qu’il faut tout retranscrire et que ça prend beaucoup de temps !).
  2. J’ai fait des promenades dans les champs avec mes parents et mon chien (oui oui, il se remet à gambader dans les champs hihi).
  3. J’ai travaillé pour l’école : j’ai pas mal travaillé pour l’école. J’ai donc travailler pour un travail de groupe, j’ai terminer des synthèses à rendre pour un cours (plus qu’à les relire, mais « so happy » que ce soit derrière moi) et j’ai fait deux entretiens pour l’écriture de mon TFE. J’ai enfin terminé le livre que j’ai commencé il y a 2-3 semaines (oups haha).
  4. J’ai continué à regarder les épisodes de la série-feuilleton « Demain nous appartient » sur Auvio, mais sinon je pense que c’est tout… J’ai regardé beaucoup de vidéos YouTube, mais je ne trouve pas mon bonheur sur Netflix. Vous avez des suggestions ?
  5. Je n’ai pas continué la broderie ces dernières semaines parce que j’étais fort (pré)occupée par mes études… et parce que je n’ai plus de fil blanc (tristesse). Mais, je suis toujours super motivée à recouvrir ma veste en jean de symboles, écritures, etc. Je ne sais plus si j’avais fait cette comparaison ici, mais mon objectif est de « tatouer » ma veste, comme je n’ose absolument pas me tatouer sur mon corps haha ! (Je trouve mon idée très fun/originale héhé).
  6. J’ai profité des rayons de soleil sur ma terrasse : honnêtement, c’est un pur bonheur de faire des break au soleil. Je ne fais rien d’autre que de fermer mes yeux et profiter des rayons de soleil qui viennent se poser sur tout mon corps et mon visage.
  7. J’ai été donner mon sang… Super contente, j’avais peur que ma commune annule les dons de sang à cause du Coronavirus, mais ça a été maintenu, ils (les organisateurs) ont juste dû trouver une autre salle, plus adaptée à la situation. Ça tombait bien pour moi, parce que la salle se trouvait à 3 minutes à pied de chez moi. Hyper heureuse que ça a pu se faire !
  8. J’ai fait quelques photos dans mon jardin avec l’appareil photos de mon père (cela faisait des lustres que je ne l’avais plus tenu en main et faire des photos « sur le moment » en fonction de mon humeur. Super cool et un vrai coup de booste pour le moral d’improviser des moments photographie sur le moment T… sans avoir rien prévu à l’avance.
  9. J’ai commencé le livre « Votre temps est infini » de Fabien Olicard. C’est une personne que j’ai commencé à suivre il y a plusieurs mois et il a très gentiment mis son livre Epub en téléchargement gratuitement durant un temps déterminé. Pour être honnête, je n’ai lu que l’introduction pour le moment, mais il est très agréable à lire. Je me réjouis de parcourir le reste du livre et de découvrir ce que les différents chapitres nous réservent.
  10. J’ai pris soin de mes plantes.
  11. J’ai fait de la pâtisseries : j’ai fait des cookies, un crumble aux pommes et des fondants au chocolat. (C’est possible ? ou alors, j’ai oublié de mettre que j’avais fait des fondants au chocolats il y a 3 semaines… je perds un peu la notion du temps haha).

→ Voilà, je crois que c’est un peu près tout !

 

– BILAN : SEMAINE 7, SEMAINE 8 & SEMAINE 9 –

Hello à tous,

Je suis tellement heureuse de vous retrouver aujourd’hui ! Tout d’abord, comment allez-vous ? Il y a tellement de choses qui ses sont passées ces 3 dernières semaines… Je suis tellement désolée d’avoir été absente ces dernières semaines, elles ont filé à toute vitesse et en même temps, elles n’ont pas toujours été faciles à vivre. Pour être honnête avec vous, ça fait plus ou moins 3 semaines que je suis plongée dans mes études : TFE, défense de stage, travaux écrits à rendre, etc.

Pour faire dans l’ordre (et pour revenir au moment où je m’étais arrêtée la dernière fois), j’ai reçu les modalités d’examens le 27 avril… sauf qu’il y a deux professeurs qui sont restés aux abonnés absents et qui on fait le strict minimum : dire qu’on aurait un travail écrit à faire pour eux (chose qu’on savait déjà… on voulait surtout savoir comment on allait être évalué (questions ouvertes, travail à rendre, oral par vidéo-conférence, etc.) et ils ont gardé le silence pendant plusieurs jours… jusqu’à ce qu’on se plaigne et qu’on tape du point à la direction (je crois que je vous raconterai tout ça dans un article consacré à ma session d’examens (je vous en fais toujours un en fin d’année académique). Enfin bref, nous avons finalement reçu l’entièreté des modalités d’évaluation vendredi dernier (15 mai) parce qu’un professeur ne jugeait pas important de communiquer avec ses élèves avant son examen… mais la direction l’a un peu recadré (je pense) et il a bien voulu faire acte de présence pour 30 minutes sur TEAMS haha (vidéo-conférence). Sinon, on a également reçu des deadlines à respecter, liées à notre travail de fin d’études : pour le 27 avril, on devait remplir un formulaire avec les informations principales sur notre TFE ; le 8 mai, on devait s’engager à rendre notre TFE pour la session de juin ou la session d’août (avec accord du promoteur) ; le 18 mai, il fallait rendre le TFE et pour le 8 juin, on devra envoyer une vidéo de présentation du TFE. Je vais vous épargner les détails ici (parce que je vous ferai un article sur mon TFE, il y a tellement de choses à raconter haha), mais en gros, ma promotrice m’avait dit qu’elle me donnait son accord sans soucis pour que je puisse rendre mon travail en mai (session de juin). Ça m’a reboostée (parce que j’étais déjà partie avec l’idée de le rendre en août haha) et donc, j’ai commencé à travailler plus de 10 heures par jour pour pouvoir faire tout ce que je voulais faire. En même temps, j’avais ma défense de stage le 4 mai : ça s’est plutôt bien passé, même si j’ai été un petit peu déçue de ses remarques (je vous expliquerai dans mon article dédié à ma session d’examens), donc ce jour-là, mon moral était un peu « down ». Le lendemain, je me suis remise à fond dans l’écriture de mon TFE parce que le temps passait et j’avais encore pas mal de choses à faire pour terminer ce travail. Ensuite, j’ai envoyé mon TFE le 15 mai en pensant que la relecture du TFE ne serait qu’une formalité et que je pourrais le rendre le 18 mai sans problème (vous sentez les problèmes venir ? Parce que moi, je ne les ai pas du tout vues venir haha !). Le lendemain, ma promotrice m’a dit qu’il y avait quand même beaucoup de corrections à faire et que le rendre le 18 mai serait compliqué (et que c’était un risque à prendre de rendre mon travail comme ça)… Ce jour-là, j’ai fondu en larme (pression : stress, tension, fatigue, etc.). J’ai quand même fait mes corrections et j’ai continué à travailler sur le TFE jusqu’à ce matin. Je l’ai renvoyé à ma promotrice et j’attends son feu vert pour rendre (enfin !) ce travail. J’ai oublié de le préciser, mais on m’a accordé 1 semaine supplémentaire pour rendre mon travail (donc, je ne devrai pas le rendre en août). Donc voilà, si tout ce passe bien (vous avez une petite pensée pour moi s’il vous plait ?), j’aurai encore 3 travaux écrits à rendre, ma vidéo de présentation du TFE et je serai en vacances (en l’attente de mes résultats et d’un potentiel diplôme à la clef !).

Donc voilà, c’est un bref résumé de ces 3 dernières semaines qui ont été hard. Cela ne se ressent pas vraiment (parce que je ne suis pas rentrée dans les détails), mais mon corps et mon esprit ont vraiment besoin de repos ! Je n’ai qu’une hâte : faire une grasse matinée et dormir sans mettre mon réveil ♡ Mais voilà la raison de mon absence : un gros manque de temps pour tout.

***

Je vous propose, à présent, de vous lister les activités que j’ai faites ces trois dernières semaines :

  1. Vidéo-conférences : J’ai fait des vidéo-conférences avec mon frère, sa femme et mon neveu. J’ai également fait des vidéo-conférences avec mes coupines de psycho (pour un travail de groupe haha). J’ai aussi fait une vidéo-conférence avec ma grand-mère  (qui s’est faite opérer de la hanche après sa chute en maison de repos. Elle va beaucoup mieux aujourd’hui, même si le moral n’est pas toujours bon à cause du confinement qui continue chez elle).
  2. J’ai fait des promenades dans les champs avec mes parents.
  3. J’ai travaillé pour l’école : Au cas où vous ne l’auriez pas compris, j’ai travaillé sur mon TFE haha ! Sinon, j’ai remis mon travail de synthèses et j’ai également terminé un travail de groupe. Ah oui, j’ai aussi rendue un travail écrit sur le test de Rorschach à faire en binôme, mais on aurait dû le rendre beaucoup plus tôt !
  4. J’ai continué à regarder les épisodes de la série-feuilleton « Demain nous appartient » sur Auvio, mais sinon je pense que c’est tout… J’ai regardé beaucoup de vidéos YouTube et j’ai enfin terminé un épisode de la série « Mindhunter » (ça faisait 3 semaines que je n’avais plus le temps de continuer cette série).
  5. J’ai un petit peu profité des rayons de soleil sur ma terrasse : mais c’était des moments très brefs, parce que j’étais trop concentrée sur l’écriture de mon TFE.
  6. J’ai fait quelques photos dans mon jardin avec l’appareil photos de mon père… d’ailleurs, j’en ai encore faite ce soir ♡
  7. Je n’ai absolument pas eu le temps de lire UNE ligne d’un livre (j’ai tellement hâte de prendre le temps de me poser et de lire…)
  8. J’ai pris soin de mes plantes : je crois que ça a été un des plus grand. bonheur de ces dernières semaines… j’ai remarqué qu’un de mes cactus avait une couronne de fleurs qui poussait (je ne savais même pas que c’était possible).

→ Voilà, je crois que c’est un peu près tout !


 

Voilà pour les 3 dernières semaines ! Et vous, comment vous êtes-vous occupés  Dites-moi tout ça en commentaire !

Je pense que je vais arrêter cet article ici (puisqu’on est en déconfinement depuis 10 jours)… mais si j’ai le temps, je vous ferai un petit article la semaine prochaine (reprenons les bonnes habitudes, ça fait tellement longtemps que je ne vous ai plus écrit de nouvel article haha). En tout cas, j’espère que cet article vous aura plu (vous êtes plus de 50 à l’avoir aimé… c’est énorme !). Merci à toutes les personnes qui ont continué à faire un tour sur mon blog, alors que je n’étais plus présente et merci aux nouveaux petits arrivants (je vous ai vus, ça me fait super plaisir : welcome home ♡). J’espère que la vie se passe bien de votre côté, que vous avez pu reprendre une partie de vos activités ou que vous continuez à être productifs chez vous. De mon côté, le blocus n’est qu’un confinement prolongé… d’ici début juin, je pourrais quitter ma tour d’ivoire et respirer à nouveau haha ! D’ici mon retour sur le blog, je vous souhaite plein de belles choses. Prenez soin de vous et profitez de la vie ♡ 

Je vous embrasse fort,

Pauline ♡ 

 

PS 1 – Quelques articles du blog de Claire (Milkywaysblueyes) qui pourraient vous intéresser :

 

PS 2 – Aujourd’hui (jeudi 21 mai), cela fait exactement 10 semaines que je suis confinée parce que mon école a fermé ses portes le jeudi 12 mars !

 

 

→ Retrouvez-moi aussi sur : Facebook ♡ Instagram ♡ Pinterest

4 commentaires sur “Le confinement : une expérience de vie.

  1. Bon courage dans cette épreuve !
    C’est vrai que ton environnement de vie te permet de pouvoir t’aérer tout en ne mettant personne en danger :)
    Je vis en ville mais en bord de Meuse, donc ça peut aussi me permettre de faire quelques balades même courtes pour dire de sortir un peu, sans risquer de croiser trop de monde.
    J’ai un balcon aussi… Mais pas de jardin.
    Cette première semaine, j’ai beaucoup trainé sur mon PC à regarder séries / films et j’ai un peu regardé la TV.
    J’habite seule depuis le début du mois de mars, donc pas facile-facile tous les jours… Mais c’est comme ça !
    Je suis sortie faire les courses très rapidement et je me suis baladée avec un ami avec la distance de sécurité (pas de contact, rien).
    Je reprends le boulot la semaine prochaine (donc, demain). Ca me permettra d’occuper mes journées et de quand même voir du monde même si l’équipe est réduite. Bien sûr, le tout en faisant attention.
    Je me demande surtout comment cela va se dérouler lorsqu’on ne sera plus confiné.
    Je veux dire… On doit être plein à être porteurs sains et on pourra toujours contaminé les autres. Un vaccin n’est pas prêt de sortir tout de suite… Va-t-on réellement pouvoir retrouver une vie à peu près normale ? Pouvoir retourner au restaurant, au centre commercial, au boulot et se faire la bise, faire du sport en club, etc. ?? Pourrons-nous le faire normalement d’ici fin avril ? (Pour le moment, le confinement est prévu jusqu’au 5 avril donc trèèès bientôt mais il sera sans doute prolonger).
    Je fais attention à gérer niveau affaires car je n’ai pas de machine à laver haha (terminons par une note d’humour…)

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Alessandra, c’est vrai que j’ai de la chance de vivre dans cet environnement. Je suis contente que tu puisses également te balader un petit peu 😊 Courage pour le boulot et sois prudente ! Tu as raison, l’atmosphère risque d’être très bizarre pendant un long moment et l’après-coronavirus ne va pas spécialement être drôle. J’essaye de ne pas trop y penser et de me concentrer sur le moment présent haha 😃 Ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles en tout cas ! Bisous ♡

      J'aime

  2. Coucou,
    Merci pour ce petit article sur ton confinement. Ce n’est pas facile tous les jours mais je suis contente d’être rentrée chez mes parents et de n’être pas seule dans mon appartement. Avec les études c’est un compliqué pour toi et je comprends! Je t’envoie pleins de courage.
    Bisous,
    Camille :)

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Camille, merci à toi pour ce gentil message 😊 C’est vrai qu’être seule dans un appartement, ça n’aurait pas été très joyeux… Je suis contente que tu aies pu rentrer chez tes parents ! Je t’envoie également plein de courage, bisous ♡

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s