Bloc complémentaire : organisation, covid, blaba & etc.

Pexels.com

Hello tout le monde,

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article. Aujourd’hui, on va parler de mon année passerelle (bloc complémentaire) entre mes 3 années de Bachelier à Bruxelles et mes 2 années de Master à Louvain-la-Neuve. Contrairement à ce que je vous avais expliqué dans un précédent article (celui consacré à mon séjour en Algarve), je ne vais pas faire « d’une pierre deux coups » en vous parlant de mon année passerelle et de mon kot (terme belge pour parler d’un logement près du campus). J’avais envie de tout vous raconter dans un seul et même article, mais en y repensant bien, je me suis rendue compte que c’était 2 sujets qui était liés, mais qui allaient être abordés de 2 manières complètement différentes. Dans cet article, je vous présenterai plus les faits : qu’est-ce qu’un bloc complémentaire ? à quoi il sert ? comment est-il organisé, etc. Je vous expliquerai également les mesures prises par rapport au coronavirus : les points positifs et les points négatifs. Contrairement à l’article qui sera consacré à mon emménagement en kot, dans lequel je vous partagerai beaucoup plus mes envies, mes attentes, mes premières impressions, etc.

Lançons-nous, aujourd’hui, dans mon année passerelle et je vous expliquerai, la semaine prochaine, l’emménagement dans mon kot et cela me permettra même de vous raconter ma première semaine correction : mes deux premières semaines ! (J’ai eu une semaine bien chargée et je n’ai pas eu le temps de vous publier cet article à temps ! Tous mes articles sont décollé d’une semaine, ce qui n’est pas plus mal puisque je n’ai pas été très souvent à mon kot la semaine dernière, donc je n’aurais pas eu beaucoup de choses à vous raconter. La semaine qui arrive (semaine du 28/09) promet d’être plus calme et je pourrais beaucoup plus profiter de ma vie en kot (et promis : je vous raconterai tout) !

 

  • ALORS, TOUT D’ABORD, A QUOI CONSISTE L’ANNÉE PASSERELLE ?

En théorie, elle sert à se mettre à niveau parce qu’on n’a pas toujours reçu les mêmes cours d’une école à une autre et l’université de Louvain-la-Neuve pense qu’il est plus judicieux pour les étudiants ayant fait leurs études en Haute-Ecole d’avoir des cours de bachelier de l’université pour se familiarisé avec le système et pour se préparer au mieux au master. J’aurai donc une année complète de cours, à 60 crédits (je ne sais pas si vous êtes tous familiarisé avec le système de crédits… en gros, tous les cours (en fonction du nombres d’heures de cours et de travail à fournir) à un nombre de crédits et l’addition de tous les cours fait 60 crédits sur une année). Je suis toujours persuadée qu’en venant de la Haute Ecole d’où je viens à Bruxelles (quand même assez réputée pour les études de psychologie et de logopédie), on n’a pas besoin de tous ces cours. A la rigueur, j’aurais compris qu’on nous alourdissent un peu nos années de master de quelques cours (et avoir des années à 70-75 crédits), mais nous imposer une année supplémentaire qui nous fait « perdre » une année… je trouve ça assez nulle. J’ai été spécialement à Bruxelles pour acquérir plus de compétence et au final, les universités en Belgique « prennent de haut » les Hautes-Ecoles, alors que bon… Je n’ai pas l’impression qu’ils soient plus compétent que nous. Ils voient beaucoup de choses en théorie, mais pas grand chose en pratique (comme en Haute-Ecole) et c’est nous qui devons nous mettre à jour haha ! Enfin, c’est la vie… mais je peste quand même (encore) beaucoup à l’idée de devoir faire cette année qui ne me permet pas d’avoir les 2 pieds complètement en master. Apparemment, l’université de Louvain n’appelle plus cette année « année passerelle », mais un « bloc complémentaire »… Je me dis qu’ils peuvent jouer comme ils le souhaitent avec les mots, cela reste une années avec des cours de bachelier !

  • MA SÉANCE D’INFORMATIONS

Jeudi dernier (17 septembre), j’avais ma séance d’informations (parce que l’université avait organisé durant la semaine du 14/09 toutes ses séances d’informations pour chaque année (bachelier 1, bachelier 2, bachelier 3, bloc complémentaire, master 1, master 2, etc.)). Je suis allée à la séance destinée à l’année du bloc complémentaire : en réalité, je m’étais déjà bien informée durant les vacances d’été, donc je n’ai pas appris grand chose… mais cela m’a permis de revoir des petites têtes que je connaissais. Cela faisait 6 mois que je n’avais plus vus mes petits camarades de cours et quelques-uns ont décidé de faire comme moi et de continuer leur formation en psychologie à Louvain-la-Neuve. Ça faisait vraiment plaisir de tous nous retrouver dans un nouvel environnement pour commencer une nouvelle aventure ensemble. Même si nous ne sommes pas tous très « amis », on a partagé 3 années à Bruxelles, donc on a quelque chose en commun qui fait qu’on est forcément un peu lié. 

Enfin bref, cette séance d’informations nous a surtout confirmé qu’il y avait un formulaire à compléter pour créer notre PAE (Programme Annuelle d’Etude) et qu’il fallait également construire un dossier pour les potentielles demandes de dispenses. Etant donné que cette année passerelle n’est constituée que de cours de bachelier 3 (et 2 cours de bachelier 2), je compte bien évidemment demander des dispenses pour pouvoir anticiper des cours de master 1. Sinon, j’ai l’impression de faire du surplace, alors que j’ai plutôt bien réussi ma dernière année haha ! C’est vraiment ça qui est râlant dans l’histoire, c’est que je suis sortie de mes 3 années bachelier en réussissant tous mes cours et j’ai l’impression de ne pas être récompensée pour mon travail fourni et de faire 1 pas en arrière (alors que c’est loin d’être justifié). J’ai tellement envie de sortir cette phrase de petit enfant qui ne comprend pas les raisons pour lesquelles on l’a puni : « c’est trop injuste » haha ! 

La personne qui a présenté cette séance était une personne de référence qu’on m’avait conseillé de contacter si j’en ressentais le besoin. En effet, je lui avais déjà envoyé 2 mails pour m’informer sur la rentrée académique et cette personne m’a toujours répondue très gentiment (ce qui permet de mettre en confiance). La séance d’informations a duré environ 1h30 (de 10h45-12h15). Différents points ont été abordés : l’organisation du bloc complémentaire, les personnes de références, l’inscription à l’université, l’inscription aux cours, le PAE, les dispenses et plein d’autres informations pratiques comme le code utilisé pour les cours, le code utilisé pour savoir dans quel auditoire nous avons cours (en sachant qu’il y a plein d’auditoires différents aux 4 coins du campus).

  • UN PEU DE BLABLA & ETC.

Après la séance d’informations, je suis allée manger avec des filles de Bruxelles qui étaient également venues s’informer pour l’année passerelle. Nous avons été nous acheter un cornet de pâtes (très étudiant tout ça haha !) et nous nous sommes assises au sol, sur une place de Louvain. Il faut savoir que Louvain-la-Neuve a été pensé pour les étudiants, c’est pour cette raison qu’on dit que c’est LA ville estudiantine par excellence ! Après avoir mangé, tout le monde est un petit peu parti de son côté. Je suis restée un petit peu de temps avec une amie, le temps que son bus arrive et puis, j’ai directement été rejoindre d’autres copines que je connais des humanités (wouaw, lorsque j’écris ces mots, ça me semble tellement loin haha !… qu’est-ce que le temps passe vite). Nous avons été boire un verre (petit thé glacé maison pour ma part), nous avons beaucoup papoté et puis nous nous sommes un peu baladées dans les ruelles de Louvain. Je suis vite passée acheter un agenda (parce que cela faisait depuis le mois de mars -début du confinement- que je n’avais plus écrit dans un agenda… mais je pense que cette année, ça va être nécessaire d’en avoir un pour bien m’organiser). Ensuite, nous sommes vite passées dans un magasin de vêtements, parce qu’à midi, avec les autres filles, on était venu nous distribuer un flyer pour un événement qui se faisait en fin d’après-midi. J’avais reçu un flyer « spécial » qui me permettait de tourner une roue et d’espérer gagner une remise sur mon achat. J’ai donc acheté une bague et j’ai eu 20% de remise (ce qui est toujours ça de pris).

Finalement, mes copines devaient y aller et cela m’a permis d’aller m’acheter de quoi cuisiner pour le soir et pour dimanche soir (en sachant que je partais du vendredi au dimanche à la mer). Je n’ai acheté que l’essentiel et puis je suis retournée à mon kot. Il devait être 18h30 lorsque je suis rentrée et que je me suis posée. J’ai déposé mes quelques achats du supermarché dans le frigo et puis j’ai été rejoindre ma chambre pour revoir mon programme d’étude. 

  • ORGANISATION DU PAE : PROGRAMME ANNUEL D’ÉTUDES

Je vous avouerais que ce programme d’étude commence tout doucement à me « sortir par les trous de nez » haha ! J’ai choisi Louvain-la-Neuve pour faire mes études parce que l’université nous offre la possibilité de constitué nous-même notre PAE en sélectionnant les cours qui nous intéressent de suivre. Le seul hic, c’est qu’il faut penser à tout : conflit horaire, nombre de crédits, équilibre entre le Q1 et le Q2, anticipation des activités de l’année prochaine (à savoir que j’aurai un stage de 5 mois l’année prochaine sur le Q2 et qu’il faut penser à prendre les cours de Q2 de l’année prochaine cette année pour ne pas avoir de confit horaire l’année prochaine… vous me suivez ?). Enfin bref, un vrai casse-tête, surtout que je me suis rendue compte qu’il y avait un confit horaire avec un cours que je voulais absolument prendre, donc j’ai dû revoir mon programme. Je n’ai pas eu le temps de tout faire avant d’aller manger… en plus, j’ai reçu quelques gentils messages de ma famille pour savoir comment ma première journée à Louvain s’était passée. J’ai juste eu le temps de répondre aux message qu’il était déjà l’heure d’aller manger (non pas que j’ai un horaire imposé ou à suivre, mais il me restait pas mal de choses à faire et je m’étais fixé des heures pour ne pas être trop larguée). Je devais aussi préparer mes affaire pour partir le lendemain à la mer… donc vous voyez que j’étais un peu débordée. 

Je suis allée me faire à manger aux alentours de 19h30 : petite salade au poire, fromage de chèvre et lardon. J’ai mangé avec les personnes qui étaient présentes, nous avons un peu discuté de tout et de n’importe quoi. Je suis remontée dans ma chambre vers 20h30. Je n’ai pas eu le courage de prendre ma douche à cette heure-là : je me suis mise en pyjama, j’ai revu un peu les cours que je souhaitais prendre cette année et puis j’ai terminé par regarder ma petite série feuilleton française : Demain nous appartient (pour ne pas changer haha !).

  • ORGANISATION DU PAE & MESURES SANITAIRES (COVID)

Durant le week-end à la mer, j’ai continué à regarder mon programme d’étude et à construire mon dossier pour être dispensée de certains cours. Ce n’est pas compliqué à faire, mais c’est super long (et très chiant haha). Je me suis plus ou moins décidée pour les cours que j’allais anticiper (et cette fois-ci, il n’y a pas de conflits horaire !). J’ai vraiment hâte de pouvoir rendre tous mes papiers et être débarrassée de toute cette paperasse. Il me reste encore à regarder comment on s’inscrit aux cours, parce qu’avec le covid, l’université à besoin de savoir combien d’étudiants sont en mesure de se déplacer sur le campus pour prévoir un nombre de places suffisant dans les auditoires (et prévoir assez d’auditoires pour respecter les mesures de sécurité sanitaire). Ça aussi, c’est légèrement casse-tête : il y a 3 manières de donner cours :

  • En présentiel (100% des étudiants sont présents au cours).
  • En comodal (50% des étudiants dans un auditoire avec le professeur présent physiquement et 50% des étudiants dans un autre auditoire avec le professeur en live sur un écran OU 50% des étudiants en présentiel et 50% des étudiants en distanciel)
  • En distanciel (100% des étudiants qui ont cours de chez eux, via un logiciel du style TEAMS (si certains connaissent)).

Sinon, étant en « code jaune », toutes les mesures sanitaires de base sont conservées : port de masque dans les rues et dans les auditoires obligatoire, invitation à désinfecter ses mains régulièrement, distribution de protection de table (la semaine dernière en papier et désormais en carton pour pouvoir les réutiliser), distanciation, etc. etc.

***

Voilà un peu près les nouvelles de ce début d’année académique, qui signe une nouvelle aventure dans mes études ! Et vous, comment s’est déroulée votre rentrée ? Je sais bien que nous sommes le 27 septembre et que la rentrée en loin pour certain haha… mais dites-moi quand même, je veux tout savoir ! ♡


Et voilà les amis,

Nous  arrivons à la fin de cet article ! Je suis contente parce qu’au tout début, lorsque j’ai commencé à rédiger cet article, j’en n’étais pas du tout satisfaite. Je le trouvais brouillon et ensuite, j’ai fait des petites modifications, des petits ajouts, etc. et je le trouve beaucoup mieux. J’ai par exemple sectionné l’article en plusieurs points, ce qui permet de savoir ce qui est abordé. J’espère du fond du coeur que ce post vous a plu !

Dites-moi en commentaire où vous en êtes dans vos études, quels sont vos projets d’avenir, vos envies et vos attentes pour cette année. 

Je vous embrasse fort et je vous dis à la semaine prochaine pour un nouvel article consacré à mon emménagement en kot,

Pauline

→ Retrouvez-moi aussi sur :

3 commentaires sur “Bloc complémentaire : organisation, covid, blaba & etc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s