Gestes à adopter


Découvrez l’article complet : Pourquoi faut-il respecter notre planète & comment le faire ? 🍃


 

HYGIÈNE DE VIE :

1- Utiliser des cotons démaquillants en coton (biologique) ou bambou réutilisable. ⇔ Ça évite d’utiliser entre 1 et 3 cotons jetables par jour et en plus, sachez que la culture du coton est extrêmement polluante. 

2- Utiliser des mouchoirs en tissus. ⇔ Cela évite de consommer du papier à grande quantité et de réutiliser un morceau de tissus qui se nettoie et se réutilise (tout simplement).

3- Utiliser du savons et du shampoing en barre. ⇔ Une barre permet de faire 80 shampoings (3x plus qu’une bouteille normale) et il est vendu sans aucun emballage donc plus de bouteille en plastique*. En plus il est fait avec des produits naturels et donc généralement c’est plus sains que des shampoings basiques.

4- Utiliser la cup ! ⇔ C’est beaucoup plus sain et beaucoup plus écologique. Ce qu’il y a de pratique avec la cup, c’est qu’il n’y a pas de produits désodorisants (qui ne sont, au final, de toute façon pas très bons pour nous).

5- Ne pas tirer la chasse une fois par jour. ⇔ La consommation d’eau par la chasse d’eau représente 30% de la consommation d’eau totale d’une maison. C’est énorme et en plus l’eau des toilettes et extrêmement lourde à traiter dans les stations d’épuration à cause de l’azote qui est contenu dans l’urine. (Bon, ne pas tirer la chasse une fois/jour ne va pas changer ça mais c’est intéressant à savoir.) du coup, le soir, si on décide de ne pas tirer la chasse et de le faire le lendemain matin après être allé aux toilettes, ce n’est pas trop grave hygiéniquement parlant et ça fait économiser pas mal d’eau au final! (Une chasse d’eau = 1,5l environ… si on multiplie ce geste par 365, sur une année ça fait une belle économie d’eau !)

*Cette vidéo nous permet de réaliser la quantité d’eau que l’on utilise par jour… A méditer très sérieusement !

6- Se fournir dans des boutiques éco  Roxane, qui tient le compte Instagram « Dearlobbies » nous conseil d’aller se fournir chez Slow Cosmétique et NUOO.

 

INTERNET/ELECTRONIQUE :

1- Débrancher les prises quand elles sont pas utilisées. Laisser les prises banchées, même lorsqu’elles ne chargent rien, continuent à consommer… C’est du gaspillage qu’on peut facilement éviter.

2- Vider ses mails. ⇔ Le sujet de la pollution faite par internet est vraiment intéressant et assez méconnu : les mails qu’on garde dans notre boîte mail sont stockés dans des serveurs et c’est ça qui pollue énormément. Donc vider régulièrement sa boîte mail c’est super important car cela permet de sauver beaucoup d’émanations de co2.

3- Pour les recherches internet, il est important d’écrire directement l’adresse http  Cela permet de charger directement la page plutôt que de passer par un browser (Google, Ecosia, etc). Quand on passe par un browser, on passe par des serveurs immenses qui consomment beaucoup. Et si vraiment on doit faire une recherche, utiliser Ecosia* par défaut. C’est comme Google mais ça plante des arbres.

 

ECOSIA :

 

  • Comment installer Ecosia ? 

Je vous montre sous forme de photos comment installer Ecosia :

  1. Taper dans la barre de recherche « télécharger Ecosia » et vous cliquerez sur le premier lien qui vous permet de le faire. Il suffit de suivre les instructions et de télécharger le moteur de recherche.
  2. A partir de maintenant, il suffit de suivre mes photos (je vous ai fait des petits screenshots, pour vous aider à programmer Ecosia comme moteur de recherche par défaut).
  3. Enjoy ! Notre vie ne changera pas, mais celle de notre petite planète un peu…

 

 

 

  • Fonctionnement d’Ecosia 

Si ça vous intéresse, vous trouverez tout un tas d’informations sur le site Ecosia avec ses missions & objectifs. Vous pouvez aussi remarquer qu’en haut à droit de votre écran, il y aura une petite icône qui comptabilise le nombre de recherche que vous aurez faites… Si je ne me trompe pas, toutes les 45 recherches permettent de planter un arbre supplémentaire dans les pays sélectionnés par Ecosia.

Capture d’écran 2018-12-03 à 22.14.46

 

COMMANDER SUR INTERNET :

1- Éviter les commandes internet. ⇔ Encore moins en envoi rapide parce que ça force les camions à rouler en étant moins remplis. Pas besoin de vous expliquer que les avions*, voitures, camions polluent énormément…

2- Privilégier les envois dans des points de collecte. ⇔ Comme ça les colis sont déposés ensemble et pas individuellement chez chacun.

3- Éviter de renvoyer des colis commandés. ⇔ La plupart du temps, ils sont détruits parce que la vérification et/ou le reconditionnement de ces colis coûte trop cher ou prend trop de temps.

 

SECONDE MAIN :

1- Acheter vintage ⇔ Acheter vintage permet de diminuer la création de nouveaux vêtements pour acheter des vêtements qui sont déjà en « circulation ». Le problème à l’heure d’aujourd’hui, c’est qu’on vit dans une société où l’on est invité à consommer énormément (et sans compter). Cela nous crée un faible plaisir qui finalement cause beaucoup de tord à la planète. Lorsqu’on fait la balance, on remarque vite que la santé de notre planète est urgente et qu’on peut bien passer par le vintage pour nous habiller. En plus, j’ai cru comprendre que le vintage était à la mode (seul bémol, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le vintage n’est pas toujours bon marché).

2- Moins acheter neuf. ⇔ Ça rejoint finalement le point d’au-dessus, mais avec une vision globale : arrêtons d’être des consommateurs qui achetons tout juste pour avoir le produit dernier cri… Il faut privilégier le « réutilisable », le « seconde main », etc. Achetons intelligemment. 

3- Boycotter le Black Friday ⇔ Dans « boycotter », on entend bien sûr de boycotter la « surconsommation » où on achète finalement tout et n’importe quoi en se disant : ce n’était pas cher. Il faut absolument penser « utilité/non utilité » de nos achats et ne pas juste acheter parce qu’on fait des économie d’argent (soyons honnête, finalement on en dépense de l’argent haha !) Le Black Friday invite à la consommation et c’est justement ce genre de chose qu’on doit à tout prix éviter !

 

EMBALLAGES/SAC REUTILISABLES :

1- En parlant d’emballage, arrêter avec les sacs (même papier). Privilégier les sacs réutilisables (todbags) pour mettre les fruits, légumes, etc.

2- Avoir un sac réutilisable avec soi. ⇔ Nous en avons tous, il suffit juste de penser à la prendre avant de sortir de chez soi.

3- Pour les sacs en plastique biodégradables ⇔ Il faut faire bien attention que biodégradable ne veut pas dire écologique et encore moins compostable. Je vous mets le lien d’un article très intéressant à ce sujet : Bruxelles Bondy Blog : Disparition progressive des sacs en plastique dans les commerces bruxellois.

4- Éviter d’acheter des choses emballées, privilégier le vrac. Le vrac, c’est un concept où on peut acheter des choses sans emballage justement. Il suffit de prendre de quoi mettre vos achats (sac, pots, etc) et le tour est joué !

5- Trier vos déchets et surtout, diminuer le nombre de sacs poubelles ⇔ Qui dit moins de consommations, dit moins de déchets. Qui dit réutilisation, dit moins de déchets. Il y a tellement de moyen de ne pas jeter : commençons déjà par éviter de gaspiller de la nourriture. En règle général, il y a toujours moyen de donner une seconde vie aux reste des aliments.

 

MANGER DEHORS :

1- Prendre une gourde avec soi ⇔ Pas besoin de vous expliquer que c’est Le geste quotidien à adopter dans votre vie… Cela ne prend pas plus de place que votre bouteille en plastique et ça fait une grosse différence !

2- Avoir des couverts dans son sac ⇔ Il faut éviter de prendre les couverts en plastique proposés dans les supermarchés où dans des snacks ou autre. 

3- Avoir une serviette en tissu avec soi Même principe que pour le point précédent, il faut éviter de prendre les serviettes en papier qu’on nous distribue.

4- Apporter un mugC’est un cas un peu plus rare, mais si on veut jouer le jeu à 100%, sachez qu’il y a moyen de prendre sa mug pour éviter d’acheter du café qu’on nous servira dans un gobelet en plastique jetable.

5- Faire son beurre de cacao soi-même & mettre dans des pots réutilisables ⇔ C’est super facile, il suffit de mélanger des pastilles de cire d’abeille (1 portion) et de l’huile végétale (4 portions).

 

AUTRES : 

1- Récupérer l’eau de pluie pour arroser ses plantes d’intérieures ⇔ Idée tout droit reprise du compte de DouzeFévrier dans son onglet « planète ».

2 – Arrêter de jeter ses mégots de cigarette par terre ⇔ L’information a assez circulé pour ne pas être au courant… Mais au cas où l’nfo aurait échappé à certain, je vous le rappelle : 1 mégot par terre = 500 litres d’eau pollué. Donc voilà, si vous souhaité pollué vos poumons c’est une chose : mais ce serait sympa de ne pas polluer les poumons des autres (cfr. mon article « Laissez-moi respirer !« ) et les poumons de notre planète.